17/05/2011

Les marques médias print et online contribuent à une rentabilité en hausse en 2010

Grâce à une excellente tenue de ses trois newsbrands phares (De Standaard, Het Nieuwsblad, L’Avenir), au redressement significatif de ses recettes publicitaires et à une amélioration substantielle de la rentabilité de ses activités digitales, Corelio a enregistré, en 2010, des résultats d’exploitation en nette progression.

Dans ce contexte, le cash-flow opérationnel (EBITDA) s’est élevé à 38 mios € contre 28,5 mios € en 2009.

Ceci résulte d’une part, d’investissements continus en qualité éditoriale, mais également par ailleurs, de différents projets d’amélioration de l’efficacité entamés ces dernières années.

Leader

En 2010, Corelio a vendu une moyenne de 444.732 journaux par jour (contre 443.210 journaux en 2009). Le groupe a ainsi confirmé sa position en tant que plus grand éditeur national de journaux avec une part de marché de 33 %, grâce à de nouveaux efforts rédactionnels dans le segment des journaux de qualité mais aussi dans le domaine des sports et de la proximité.

Dans un marché des journaux néerlandophones légèrement en retrait, les ventes du Standaard ont continué à progresser de 2,1 %, aboutissant à une moyenne de 93.711 exemplaires par jour.

Het Nieuwsblad/De Gentenaar a vu croître sa diffusion totale de 0,5 %, atteignant une moyenne quotidienne de 259.643 exemplaires.

L’Avenir a pu renforcer sa part de marché malgré un léger recul de 1,7 % de la diffusion payante (moyenne de 91.378 exemplaires par jour). L’Avenir a en effet fait nettement mieux que la tendance du marché des journaux francophones (-3,7 %).

Les quatre marques phares en ligne du groupe – De Standaard Online, Nieuwsblad.be, Lavenir.net et Jobat.be– ont poursuivi la croissance de leur audience, qui s’est traduite par une augmentation significative de 30 % des recettes publicitaires.

En tant que pionnier du digital, Corelio a accéléré le succès de ses sites mobiles en 2010 en lançant une version iPad pour De Standaard, Het Nieuwsblad et L’Avenir. Corelio a également poursuivi le développement de ses sites spécialisés : Vroom.be (auto) et Zimmo.be (immo).

L’ensemble des sites d’information et thématiques du groupe totalisent à présent plus de 800.000 visiteurs uniques par jour.

Le marché publicitaire tourne la page de la crise

Après deux années de crise, le marché de la publicité pour les quotidiens s’est stabilisé et a partiellement rebondi au niveau des offres d’emploi. La régie de presse Scripta a adopté un nouveau rôle, devenant une entité qui se concentre pleinement sur la commercialisation des packages nationaux. La nouvelle structure de la régie interne Corelio Connect permet de répondre à la demande du marché publicitaire par un point de contact central et un contact plus direct avec l’éditeur. La plus grande croissance de Connect a été enregistrée en annonces en ligne des sites d’information et spécialisés du groupe.

La publicité régionale dans les quotidiens et dans la presse régionale gratuite a été affectée par les effets secondaires de la crise auprès des annonceurs locaux et par l’évolution du modèle commercial.

Dans ce contexte, Passe-Partout a mis en oeuvre un plan de réduction de ses coûts et a renoué avec la rentabilité dès le dernier semestre de 2010.

Printing: partenariat et rationalisation

Corelio Printing a, d’une part, repris le fonds de commerce heatset du groupe Concentra et a, d’autre part, poursuivi activement ses programmes de révision des flux et de rationalisation des coûts afin d’accroître sa compétitivité auprès de sa clientèle. L’intégration poursuivie de Nevada dans les structures organisationnelles de Corelio Printing a engendré une optimalisation de la capacité industrielle des sites à Erpe-Mere et Anderlecht.

Outre un investissement significatif en finition inline sur la presse, le groupe a finalisé, avec les partenaires sociaux, un programme important de réduction des coûts qui a été intégralement provisionné dans les comptes de 2010. Malgré un marché extrêmement concurrentiel et la pression sur les volumes et les marges, la division a maintenu des résultats positifs et un cash-flow solide.

Corelio et Concentra ont réuni leurs imprimeries coldset respectives au sein de la joint-venture (50%-50%) Coldset Printing Partners, active sur les sites de Grand-Bigard et de Paal-Beringen qui sont tout à fait complémentaires.

Productions audiovisuelles

Radio Nostalgie peut s’enorgueillir d’une année couronnée de succès sur un marché publicitaire qui a légèrement rebondi, après une année 2009 difficile.

Les audiences ont à nouveau progressé dans le sud, atteignant 10,5%. Dans le nord, Nostalgie Vlaanderen  – moins de trois ans après sa création – a confirmé sa percée avec une nouvelle croissance de son audience qui atteint 5,8 %.

De Vijver, dont Corelio détient une participation de 40 %, a enregistré d’excellents résultats. Les différentes maisons de production qu’elle détient ont à nouveau délivré des programmes champions toutes catégories des audiences dans le nord du pays. Avec Sanoma Magazines Belgium, une joint-venture a été conclue pour l’hebdomadaire Humo.

Caviar a profité d’un marché porteur en télévision pour établir des résultats record.

Comptes de résultats

Les revenus consolidés du groupe ont légèrement progressé pour s’établir à 399 mios€. Le cash-flow opérationnel (EBITDA) s’établit à 38 mios €.

Les résultats financiers traduisent la poursuite de la réduction de l’endettement réalisé en 2010.

Les charges exceptionnelles de 10,3 mios€ sont essentiellement imputables aux frais de réorganisation au sein de la division imprimerie heatset et de la division presse régionale gratuite.

Les produits exceptionnels s’établissent à 5,8 mios€ et représentent les plus-values réalisées sur la cession d’actifs non stratégiques et la plus-value réalisée lors de la mise en place des accords de partenariats en imprimerie coldset.

Le bénéfice net avant amortissement sur goodwill s’élève à 10,7mios €, contre 7,3 mios € en 2009, constituant une hausse de 47%.

En tenant compte des amortissements, des goodwills de consolidation sur l’ensemble des participations et des résultats positifs des sociétés consolidées par mise en équivalence, le bénéfice consolidé s’établit à 4,3 mios€.

Bilan

La nouvelle réduction du total du bilan traduit l’amélioration de la gestion du fonds de roulement. Les programmes de désinvestissements combinés à une politique prudente d’investissement ont permis de réduire la position nette de trésorerie à -38,7 mios € à fin 2010, contre -52 mios € à fin 2009.

En 2011, Corelio poursuivra son accélération digitale en s’appuyant sur une diffusion payante solide de ses trois titres et une évolution réussie de Jobat, sur un accroissement de ses audiences papier et digitales et sur des programmes de rationalisation des processus visant à accroître la solidité de chacune de ses activités. Le groupe devra faire face à une hausse substantielle du coût des matières premières et de l’énergie.

L’acquisition récente des chaînes de télévision belges SBS (VT4 et VijfTV) permettra également à Corelio de fortifier de manière significative sa position dans le segment audiovisuel. L’association avec les partenaires existants de De Vijver (Wouter Vandenhaute et Erik Watté) et avec le groupe de média finlandais Sanoma amènera sans aucun doute un nouveau dynamisme dans le paysage média en général et dans le marché de la télévision en particulier.